Publiez votre annonce immobilière à l’échelle internationale ! Augmentez vos chances de vendre votre propriété dans
les meilleurs délais et au meilleur prix.

Formulaire de dépôt d'annonce immobilière

 
Déposez votre annonce
 

Pourquoi proposer votre bien immobilier aux étrangers ?

Négliger la clientèle internationale est préjudiciable

La promotion d'un bien immobilier est une étape majeure du processus de vente. Même si vous décidez d'associer une agence immobilière à cette tâche, rien ne vous empêche d'y participer aussi. Vous serez le principal bénéficiaire d'une vente rapide et au meilleur prix de votre propriété.

Aujourd'hui, plusieurs sites web immobiliers permettent de mettre en relation un vendeur avec de potentiels acheteurs par l'intermédiaire de petites annonces en ligne. En France, la majorité de ces sites s'adresse à un public francophone. Pourtant, se limiter à cette clientèle est aujourd'hui très restrictif.

En effet, les Français ont de plus en plus de difficultés à accéder à la propriété dans le contexte économique actuel. En revanche, les acquisitions en France de biens immobiliers par les étrangers résistent bien malgré la crise.

Dès lors, il devient judicieux de proposer son bien à la clientèle internationale afin d'optimiser ses chances de le vendre rapidement et au meilleur prix.

Les investisseurs étrangers intéressés par le marché immobilier français

Les professionnels de l'immobilier s'accordent à dire que le marché s'internationalise toujours davantage. La recherche de la qualité de vie "à la française" ainsi que les caractéristiques structurelles de notre économie sont les principales raisons de l'engouement des acquéreurs étrangers pour le marché immobilier français.

Ce dernier est en effet stable et présente peu de risques. L'économie de l'Hexagone est mature et assure une sécurité confortable aux placements immobiliers qui s'y tiennent. Aux yeux des non-résidents, la France présente un atout de taille dans un marché perturbé : sa réglementation. Les acquéreurs non-résidents sont 95% à faire confiance aux lois de notre pays. Dans la même perspective, 89% déclarent avoir confiance dans la qualité des biens immobiliers du territoire. Le marché français est également qualifié de "liquide", point essentiel pour les acheteurs qui savent qu'ils pourront revendre leur appartement ou maison relativement facilement.

Hormis le potentiel de rentabilité d'un investissement immobilier, l'acquéreur doit bien entendu prendre aussi en compte la qualité de vie qu'offre l'occupation de son bien. Sur ce créneau, la France arrive en tête des destinations choisies par les acquéreurs étrangers.

Les raisons invoquées par les acheteurs étrangers pour expliquer leur engouement pour notre pays sont de différentes natures :

  • Le modèle social français en particulier en matière de santé et d'éducation,
  • La culture culinaire,
  • Les valeurs traditionnelles françaises,
  • La sonorité de la langue,
  • La qualité de vie,
  • L'euro, qui supprime les risques de change et facilite les transactions pour les habitants de la zone euro,
  • La simplicité d'accès (nombre et qualité des liaisons autoroutières, ferroviaires et aériennes entre la France et ses pays voisins, baisse du prix du transport aérien,...),
  • Etc.

À titre indicatif, 54% des acquéreurs étrangers n'ont pas envisagé d'acheter dans un autre pays que la France et 45% des acheteurs prévoient de s'y installer immédiatement ou à plus long terme.

La clientèle internationale s'intéresse aussi largement au marché locatif français, particulièrement attractif. Rappelons que notre pays est le premier pays touristique au monde (75 millions de visiteurs par an cherchant à se loger pendant leur séjour).

Vendre rapidement

Il est logique que le délai nécessaire à la vente de votre propriété soit directement lié aux nombres d'acheteurs potentiels auxquels vous la proposez.

La promotion de votre bien en français ne s'adresse qu'à un pourcentage restreint de ces acquéreurs éventuels. Seule une annonce multilingue sur Internet vous permet d'élargir votre prospection à l'échelle internationale.

Vendre au meilleur prix

L'ouverture à une clientèle étrangère vous assure aussi de vendre votre propriété au meilleur prix.

Cela se justifie bien sûr par le fait que les acheteurs potentiels sont plus nombreux mais aussi parce que le prix moyen payé par un acheteur étranger est supérieur à celui dépensé par un acheteur français. Le goût des investisseurs étrangers pour l'immobilier en France contribue d'ailleurs en partie à la montée des prix.

D'autre part, d'après les récentes prévisions, non seulement le nombre d'étrangers souhaitant acheter en France va s'amplifier mais leur budget va lui aussi augmenter.

Proposer votre résidence à la clientèle internationale est ainsi un moyen d'améliorer vos chances de vendre sans entamer votre prix.

Vendre certains biens spécifiques

Enfin, pour certains biens particuliers, il est devenu aujourd'hui indispensable de prospecter la clientèle étrangère. En effet, en plus des propriétés "classiques", les étrangers recherchent aussi certains biens que les Français n'achètent plus (vieilles fermes, maisons en pierres traditionnelles, etc.). Si vous désirez vous séparer de ce type de propriété, vous augmenterez considérablement vos chances d'y parvenir en en faisant la promotion au moyen d'une annonce multilingue.

De la même manière, les acquéreurs étrangers achètent en nombre dans les régions qui ne constituent pas les destinations privilégiées des acheteurs français : Dordogne, Auvergne ou Bourgogne par exemple. Si votre maison se situe dans ces régions boudées en France, vous augmenterez aussi vos chances de la vendre au bon prix et dans un délai raisonnable en la proposant à la clientèle internationale.

On peut enfin ajouter que les investisseurs étrangers (les Anglais en particulier) ont un engouement plus important pour les campagnes de France que pour la ville, contrairement à la tendance française.

Dans les cas de figure mentionnés ci-dessus, il serait préjudiciable de restreindre la promotion de votre bien à la clientèle francophone.